Santé

Quand faut-il consommer du CBD exactement ?

Vous avez certainement déjà entendu parler du CBD et de ses nombreuses vertus. Mais savez-vous exactement dans quelle situation il faut le consommer ? Faisons le point ici.

Soulager l’anxiété

L’un des principaux attraits du CBD est son effet apaisant et anxiolytique. De nombreuses personnes en consomment pour atténuer leur angoisse. Cela les aident notamment à se détendre et à mieux dormir. Mais quand est-il plus judicieux d’en prendre ?

Il est recommandé de consommer du CBD environ 30 à 60 minutes avant un événement stressant, comme un entretien d’embauche ou un rendez-vous galant. Cela laisse le temps à votre corps d’absorber et de métaboliser les molécules de CBD. Ainsi, au moment voulu, vous bénéficierez de tout son potentiel anxiolytique.

Pour l’insomnie, préférez une prise 1 à 2 heures avant le coucher. Associée à des techniques de relaxation comme la méditation, elle favorisera l’endormissement et diminuera les réveils nocturnes. Rendez-vous sur le blog cbd-insiders.net pour avoir plus d’informations sur le CBD. 

Optimiser les bienfaits antidouleurs

Le CBD est également prisé pour soulager diverses douleurs chroniques ou aiguës, telles que les maux de tête, les douleurs neuropathiques, rhumatismales, etc. Là encore, le timing de la consommation est primordial.

D’une manière générale, il est conseillé de prendre du CBD au premier signe de douleur. Son action anti-inflammatoire et relaxante des tissus combattra la sensation désagréable. Pour des douleurs neuropathiques ou rhumatismales, une prise préventive le matin même peut s’avérer efficace.

En cas de crises sévères, répétez la prise toutes les 4 à 6 heures. Pour des maux de tête ou migraines, prenez une dose de CBD dès l’apparition des premiers symptômes. Associé à du repos, cela soulagera efficacement la crise.

Viser l’heure des repas pour un effet prolongé

Un autre aspect intéressant du CBD est qu’il potentialise et prolonge les effets d’autres molécules, dont les médicaments. En le prenant au moment des repas, la présence de lipides et de nutriments améliore son absorption digestive. Ses bienfaits sont donc amplifiés et durent plus longtemps.

C’est également l’occasion de l’associer à d’autres produits naturels aux vertus complémentaires. Par exemple, du curcuma et du poivre noir pris avec du CBD renforceront ses propriétés anti-inflammatoires. Des agrumes comme le pamplemousse amélioreront sa biodisponibilité. Et du miel adoucira le goût de l’huile ou de la tisane de CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *